Paquebot
 
Accueil
Maquette Navigante
Plaisance
Travail
Paquebot
Militaire
Racer

 

Modélisme Naval : Bateaux à moteur RC

Propulsion électrique

Une touche de nostalgie avec la réalisation de maquettes de paquebots.

Paquebot S/S PASTEUR

1/125éme

Année de Construction : 2001

Lancé aux Chantier de Penhoët à Saint Nazaire le 15 février 1938

 

Spécifications techniques

Le Vrai

Le modèle

Déplacement:

35000 Tonnes

 

Longueur:

212 m

1695 mm

Largeur:

27.52 m

220 mm

Propulsion:

4 hélices

4 hélices

Moteur:

4 Turbines

4 moteurs, 2 batteries 12V, 20A

Puissance:

55000 cv

 

Vitesse:

25 N

 

Le modèle est équipé de l'éclairage, d'une corne de brume et d'un fumigène.

 

Le "Pasteur" ne fut un paquebot de luxe que durant quelques semaines : la Seconde guerre mondiale a interrompu sa mise en service. Saisi par les Britanniques, il sera transport de troupes, sous pavillon anglais d’abord, puis sous pavillon français après 1945. De par sa capacité et sa vitesse, il transportera alors, durant 11 ans, le tiers des soldats engagés dans la guerre d’Indochine.
Vendu à l’Allemagne, il redevient un vrai paquebot de ligne, sous le nom de "Bremen". Revendu à la Grèce, puis immobilisé en Arabie saoudite, il finit par couler sur le chemin de la démolition dans l'océan indien, en juin 1980. Un navire remarquable, devenu mythique, sans doute le paquebot qui, au monde, a transporté le plus grand nombre de passagers et parcouru le plus grand nombre de milles.

 

 

Paquebot BURDIGALA

1/100éme

Année de Construction : 2012

Lancé aux chantiers de Dantzig, en Pologne, sous le nom de "Kaiser Friedrich" en 1897

 

Spécifications techniques

Le Vrai

Le modèle

Déplacement:

12480 Tonnes

 

Longueur:

177 m

1770 mm

Largeur:

19 m

190 mm

Propulsion:

2 hélices

2 hélices

Moteur:

 

2 moteurs, batteries 12V

Puissance:

28000 cv

 

Vitesse:

22 N

 

 

Transformé en croiseur auxiliaire au début de la première guerre mondiale et perdu en 1916, le paquebot Burdigala a été identifié au large de l'île de Kea, au sud d'Athènes. L'épave repose par 70 mètres de fond. Long de 177 mètres pour une largeur de 19 mètres, le navire était sorti en 1897 des chantiers de Dantzig, en Pologne, sous le nom de Kaiser Friedrich. Mis en service au sein de la compagnie allemande Norddeutscher Lloyd, il avait été rapidement désarmé en raison d'une consommation excessive de charbon. Racheté en 1912 par la compagnie bordelaise Sud-Atlantique, il avait été rebaptisé Burdigala, nom latin de Bordeaux. Désarmé fin 1913 à cause, toujours, d'une consommation trop importante, il est réquisitionné au déclenchement de la grande guerre. Transformé en croiseur auxiliaire, le paquebot est armé par la marine et reçoit plusieurs pièces d'artillerie. Utilisé comme transport de troupes, en 1916, entre les ports du sud-est de la France et la mer Egée, il saute le 14 novembre sur une mine, posée par le sous-marin allemand U 73.
 

 

 

 


 

Accueil | Maquette Navigante | Plaisance | Travail | Paquebot | Militaire | Racer