Le Courbet
 
Accueil
En Réalisation
La Couronnée IV
Le Courbet
André Blondel
Abeille Flandre
Bernhard Gruben
Commandant Teste
Le Petit Mousse
Quinoa
Le Vélox
Voilier Typhon

 

En cours de réalisation dans le club

Le Cuirassé d'escadre COURBET

1/100éme

Le but du jeux c'est qu'il soit prêt au lancement le 23 septembre 2011 exactement 100 ans après son lancement   inaugural

Spécifications techniques

Le modèle

Le Vrai

Déplacement

23,5 Kg

23 475 t. standard -25 579 t. Pleine Charge

Dimensions

166 cm long, 27 cm large, 9 cm de tirant d'eau

166 m long, 27 m large, 9 m de tirant d'eau

Machines

4 hélices, 4 speed 500 12V, 4 réducteur 1/3

4 hélices, turbines Parsons, 24 chaudières Niclausse,   28000 cv.

Vitesse maximale

En attente d'essai

21 noeuds

Blindage

Ceinture : 3 mm, Ponts Blindés : 3 mm

Ceinture : 180/270 mm, Ponts Blindés : 30 mm, Tourelles : 320 mm de face, Blockhauss : 300 mm

Armement

12 pièces de 305, 22 pièces de 138, 4 pièces de 47

4 tubes lance torpilles de 456 mm le tout au 1/100

12 pièces de 305, 22 pièces de 138, 4 pièces de 47

4 tubes lance torpilles de 456 mm

Équipage

1

1115

 

Avec le JEAN BART, le PARIS et LA FRANCE, le COURBET fait partie de la 1ère série de Dreadnoughts français.

Durant la 1ère guerre mondiale il participe au blocus du Canal d'Otrante contre la flotte Autrichienne, en 1914. Le 16 Août 1914 il coule le croiseur autrichien Zenta.

Le 3 juillet 1940 il est Interné à Portsmouth. Remis aux Forces Française Libre. Utilisé comme batterie AA et comme navire école. Le 10 juin 1944 il est Sabordé. Échoué comme brise-lames au port artificiel d’ARROMANCHES.

Novembre 2006 : Découpe dans du contreplaque de 5 mm des couples. La quille a été réaliser en pin de 20mm.

Décembre 2006 : Découpe de l'intérieur des couples. Mise en place et collage sur la quille. Début du lattage de la coque

Janvier 2007 : Fin du lattage de la coque, commencement de la mise en place des ponts.

Février 2007 : Réalisation du gouvernail en Inox avec sa commande.
Février 2007 : Aménagements de pont avec Blockhauss de commandement Mars 2007 : Masticage et ponçage.
Novembre 2007 : Réalisation des tourelles de 305mm avec un  système de moulage.
Décembre 2007 : Perçage de la coupe pour le passage des arbres d'hélices  Mars - Août 2008 : Mise en place des supports moteurs avec stratifiant G4 de l'intérieur de la coque

Septembre 2008 : Pose d'une deuxième couche de stratifiant G4 sur l'extérieur de la coque. Pose d'une couche de peinture blanche brillant sur la coque. Cette couche de peinture permettra de voir au ponçage les défauts et donc de pouvoir rectifier la coque au mastic fin.

Octobre 2008 :  Mise en place des 4 moteurs et des 4 cardans. Graissage des tubes d'étambot et mise des hélices. Première mise à l'eau lors de l'exposition de modélisme naval de Parempuyre le 19 octobre 2008. j'ai mis 12 kilos de plomb pour que la coque soit dans ses lignes d'eau.

Avril - Mai 2009 : Dépose de l'ancien pont principal. Découpe d'un nouveau pont dans du contreplaqué de 3 mm. Mise en place de l'aménagement intérieur.
   
Mai 2009 : Mise en peinture de la sous couche de la coque. Mise en peinture de la partie inférieure de la coque en vert. Cette couleur verte correspond à la couleur de la coque lors de son lancement en 1911.

Octobre 2009 : Réalisation des rehausseurs des cheminées.

Janvier 2010 : Mise en place d'un nouveau système de fermeture de pont.

Février 2010 : Fixation des tourelles de 305mm et de leurs supports.

Accueil | En Réalisation | La Couronnée IV | Le Courbet | André Blondel | Abeille Flandre | Bernhard Gruben | Commandant Teste | Le Petit Mousse | Quinoa | Le Vélox | Voilier Typhon